★ Quand le lien avec le doudou se tisse { mardis tout doux} ★

Quand j’étais petite, j’avais un doudou. Pas très beau (ça, c’est le recul qui me permet de le dire), pas très doux et assez grand. J’aimais l’avoir avec moi lorsque je tétais mes doigts. Je lui grattouillais les oreilles, faisant sortir de celles-ci la mousse qu’il le garnissait. Plusieurs fois, ma mère et/ou ma grand-mère m’avait recousu ses oreilles. Mais c’était notre « truc » à mon doudou et moi: je l’avais toujours près de moi, je prenais soin de lui et lui acceptait que je lui gratte les oreilles. Puis il est arrivé cette sordide histoire que je vous ai déjà raconté là-bas et sur laquelle je ne reviendrais pas ( petit coucou à ma mère au passage :-D). Ensuite j’ai eu un autre ours mais qui n’a jamais vraiment su trouver sa place à mes côtés. Et j’ai grandi, en le délaissant! D’ailleurs, je ne sais même pas où il se trouve aujourd’hui, peut-être a-t-il été donné dans le déménagement de mes parents?!
Et puis j’ai encore grandi et pour bien dormir, lorsque je m’endors, je me cale avec un coussin contre moi. Et puis je ne sais plus qui m’avait offert un gros nounours. Le gros nounours est venu remplacé les coussins qui me calaient! Et au fur et à mesure, je suis tombée sous le charme de certaines peluches!
On peut même dire que je suis tombée sous le charme d’une marque: Moulin Roty.

Alors dès que j’ai su que j’étais enceinte, j’ai eu une super excuse pour acheter des nouveaux doudous (j’en parle sur le même message où il était question de mon doudou). Tous plus beaux les uns que les autres.
J’ai jeté mon dévolu sur la collection des Pachats de Moulin Roty. Achetant Minoucha après la deuxième échographie, je dormais avec lui pour commencer à mettre mon odeur dessus pour « bébé quand elle va naitre ». Puis Juju m’a offert Chamalo à la fête des mères. Je ne les ai pus quitté, les « préparant » pour les offrir à ma fille, avec à la clé, mon odeur dessus. A sa naissance, son parrain a complété la collection en lui offrant Gros Chacha musical, un joli qui chantonne « les petits poissons dans l’eau » à Misha lorsqu’elle va faire une sieste.

Et jeudi dernier, lors de la soirée organisée au magasin Moulin Roty à Nantes pour fêter leur vitrine de Noël, Juju a choisi d’offrir doudou Chacha (renommé Chamalo fondu par nous-même) à Misha en cadeau de pré-noël -notion que je ne connaissais pas mais qui m’a bien plus!-.

Voilà, Misha a 4 mois et pleins de jolis doudous qui l’accompagne sur son tapis de jeu et dans son lit. Et depuis quelques semaines, j’ai remarqué qu’elle aimait y fourrer son nez pour s’endormir. Lorsqu’elle ne trouve pas le sommeil, je lui mets un de ses doudous contre son nez et la demoiselle a ses yeux qui se ferment doucement. Pas de doutes, elle les aime ses doudous! Je ne sais pas si elle en choisira un (ou plusieurs), c’est elle qui décidera mais je crois que ça commence doucement à se jouer.

La relation entre elle et ses Pachats se tissent doucement. Lorsqu’elle joue, elle aime les prendre à pleines mains et se les coller à la bouche. Elle les embrasse, leur bave dessus, les attrape et parfois les jeter plus loin sans maîtriser ses gestes.

J’aime observer tous ces petits moments. J’aime la surprendre à « renifler » son doudou. J’aime la voir, endormie, une petite main posée sur un doudou et son nez collé à un autre…


Avec ses petits doudous, nous participons aux
mardis tout doux de Maman@home.

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !