★ Se prendre pour des peintres ★

Notre appartement a un style un peu … ah, je vois déjà certains de ma famille dire « veillot », ils n’ont pas tord! La cuisine aménagée -en formica marron – était peinte en jaune d’or qui avait viré au jaune vieux et crade, graisseux et taché! Cela ne mettait pas du tout en valeur notre grande cuisine sombre!! Nous avions décidé, depuis le début de la repeindre en blanc. Les vacances de Juju ont été l’occasion parfaite pour se lancer. Perso, je n’avais pas encore fait de la peinture sur les murs – après coup, je me souviens vaguement d’avoir repeint il y a des années la cuisine de mes parents-, Juju s’était déjà adonné à la peinture!
Je me suis dit, si ça se trouve c’est sympa est agréable à faire (comme mon petit meuble blanc!).
Et bien NON! La peinture sur les murs n’a rien d’agréable ni de fun! Il faut d’abord lessivé (ça, je l’avais déjà fait avec Elise en grande partie), passer une éponge sur des murs gras ce n’est pas passionnant! Ensuite, il faut passer de la sous-couche. Là, ça fait moche, laisse de grosses traces et c’est long. En plus, on se dit qu’il faut ensuite faire au moins une autre couche voire deux, donc on n’est pas prêt d’avoir fini! Et quand enfin, on entame la dernière couche (la première de peinture), on se dit que ça sera jamais nickel, qu’il y a de grosses marques partout. En plus, ça fait mal aux bras, aux poignées et c’est fatiguaaaant!!! Non, franchement, je n’ai pris aucun plaisir, Juju a du me supporter grognant contre le fait que ça ne sera jamais bien! Oui, ma bonne humeur, mon sourire, tout ça tout ça ont très vite disparu pour laisser à une Rosa désespérée et pas motivée! Alors merci mon Chéri de m’avoir supporté et encouragé!
Le soir même, on je me suis couchée très septique de l’aspect général de la cuisine, il y avait beaucoup de marque! Et le lendemain, c’est avec plaisir que j’ai découvert une cuisine quasiment nickel, les marques avaient disparu (estompé par endroit). Non, Juju ne s’était pas levé la nuit pour en remettre une couche! Mais j’ai donc appris qu’il faut vraiment attendre que la peinture sèche complètement (soit plusieurs heures) avant de pouvoir juger du résultat!

Nous avons donc une chic cuisine beaucoup plus claire et lumineuse. Le formica marron n’a malheureusement pas disparu dans la nuit, mais il passe plus facilement qu’avec le jaune d’or!

La photo de l’avant (encore moins mise en valeur, faite le soir avec le fash!)

Et l’après, vous l’aurez compris avec ce blanc parfait 😉

Cependant, nous n’avons toujours pas résolu le problème du four. L’appartement étant équipé d’un petit four préhistorique qui fonctionne très mal!! Après plusieurs essais, je n’arrive vraiment pas à le mater! Notre grande  et belle gazinière de Tours trône au milieu de la cuisine, sans être branchée (branchement au gaz impossible). Je n’ai donc pas vraiment de four pour cuisiner, qu’est ce que c’est galère et frustant!

PROCHAINE ETAPE: la peinture du salon!!! Oui, le salon a aussi besoin d’un coup de rajeunissement! La peinture fait sale, avec les marques des anciens cadres… Un beau blanc va nous le rendre bien plus propre, lumineux et grand! MAIS, on a quand même plus de 40m² à peinture!! Alors je lance un appel, aux âmes charitables et sensibles qui seraient prêtes à venir nous donner un coup de main lors d’un week-end de septembre! Tiens, tout le monde se fait petit… Tant pis, vous ratez quelque chose de super sympa quand même!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *